Ton Petit Look

20 idées pour rendre son look plus street

Par Ton petit look - September 20, 2018
Crédits: source: @juicegee

Tout comme son homologue musical le hip-hop, le mouvement street est l’un des plus répandus à l’heure actuelle. On reconnaît la tendance par ses looks nonchalants et décontractés, ses références à l’univers du skate et rap et son facteur cool. Ne s’habille pas street qui veut! La garde-robe typique des adeptes de l’allure urbaine se compose de pièces facilement identifiables. Autrefois nichée dans une seule sous-culture, cette tendance – comme toutes les autres – s’est propagée dans toutes les sphères. Le look street n’est désormais plus réservé à une élite de rappeurs et de skateurs; quiconque possède une allure décontractée et adhère aux lois de la hype peut s’improviser disciple du streetwear. À cause de son esthétique informelle, il peut être ardu de s’approprier certaines pièces sans avoir l’air costumée. Pour donner une allure plus street à son style tout en demeurant authentique, suffit de se lancer avec modération et de maîtriser l’art des contrastes. Voici vingt idées pour vous aider.

Le sac banane

Crédits: Source: Instagram, @cnr2312

Le sac du moment – celui qui s’est vu être rapidement propulsé aux quatre coins du globe. Modernisé sous forme de sac bandoulière, le sac banane – ou fanny pack, nous oblige à ne transporter que l’essentiel. Son allure sport et utilitaire est l’essence même de tout ce que la tendance street représente. On le porte par-dessus notre trench-coat cet automne: le contraste entre l’allure traditionnelle du trench et le côté urbain du sac en fait une combinaison des plus stylées.

La tuque

Crédits: Source: Instagram, , @mayastepper

Avec l’automne qui est bel et bien là, il est facile d’ajouter une touch de streetwear dans notre quotidien en portant une tuque.

On s’entend aussi que la tuque reste, à date, la solution numéro un pour se protéger du froid naissant, certes, mais c’est aussi une excellente alternative pour se sentir un peu plus badass.

L’idée ici est de faire sortir le contraste entre l’allure nonchalante de la tuque et une tenue plus soutenue. On peut coiffer ses cheveux de manière ondulée, ou avec une tresse pour insuffler une touche de féminité à l’ensemble.

Les chaussures sport

Crédits: Source: Instagram, @wuzg00d

Afin d’éviter de vous perdre dans la frénésie des sneakers, gardez en tête que vous n’avez pas à vous procurer les dernières chaussures du moment pour être stylée. Suffit d’investir dans marque dont l’esthétique et les valeurs vous rejoignent, et de choisir un modèle qui s’adapte bien à votre garde-robe. L’idéal est de se procurer une paire unie qui s’agencera avec nos looks les plus chics, afin d’insuffler une touche un plus edgy – avec un tailleur, par exemple.

La salopette

Crédits: Source: Instagram, @juicegee

Malgré sa réputation un peu enfantine, la salopette n’est en fait pas si différente de sa cousine, la combinaison une pièce. Si son allure plus jeune en rebute quelques-unes, d’autres se la réapproprient et lui donnent une allure un peu artistique. On la porte avec des chaussures sport et un haut assez ample pour créer un look qui semble négligé – mais qui est en fait bien calculé.

La casquette

Crédits: Source : Vogue, Street Style Fashion Week de Milan

L’accessoire qui change tout. Si vous n’êtes pas mentalement prête à enfiler une tuque avant l’hiver, la casquette est le chapeau décontracté qu’il vous faut pour l’automne. Les styles sont infinis: avec logo, uni, imprimé…
Pour l’agencer à une tenue habillée, on préférera celles qui sont unies et de qualité, comme celles de Larose Paris. Une petite robe noire, une mise en plis simple et une casquette – le tour est joué.

Les boucles d'oreilles cerceaux

Crédits: Source: Instagram, @vbiancav

Les indémodables boucles d’oreilles cerceau. Elles font partie intégrante de l’héritage culturel de plusieurs groupes ethniques depuis des décennies. Certains archéologues ont découvert que même les Sumériens – une civilisation datant 2500 avant J.-C., arboraient ces bijoux en or. Malgré qu’elles soient visibles partout et qu’elles aient été dénaturées avec l’appropriation culturelle, ce type de bijou conserve une symbolique culturelle importante. Libre à soi de les porter avec une tenue habillée ou décontractée — l’important étant se rappeler des femmes qui ont longtemps été stigmatisées pour le simple port de ce bijou, bien avant sa popularisation de masse.

La veste en polar

Crédits: Source: Instagram, @emilyoberg

Appelez vite vos parents: les vestes Patagonia sont de retour. Comme le style sportswear et les clins d’oeil nostalgiques font partie intégrante du look urbain, il n’est pas surprenant de voir une marque comme Patagonia s’inscrire dans les must-have du moment. Le style n’a pas changé: c’est toujours le bon vieux bon polar, celui qui était tout désigné pour les randonnées en forêt. La différence est que cette fois-ci, on le porte en ville, sans honte, avec un jogging ou un jeans taille haute et des chaussures sport.

Les chaînes en or

Crédits: Source: Instagram, @nalinstudios

Non, on ne parle pas de la fameuse chaîne XXL de Flavor Flav. Les chaînes en or sont ici délicates, simples et parfois superposées avec différents styles. L’idée ici n’est pas d’attirer l’attention sur le bijou, mais de simplement de donner un peu de chic à une tenue simple. Si le look des colliers multiples vous interpelle, assurez-vous de porter un haut simple et uni, comme un t-shirt blanc à col rond où une chemise. 

La veste en jeans

Crédits: Source: Instagram, @hypebae

Un essentiel, peu importe votre allégeance stylistique. La veste en jeans est une pièce essentielle des looks décontractés, surtout à l’automne. Le mot d’ordre ici est années 90: on s’assure donc que la veste soit en version très large, pour lui donner une allure plus vintage, voire négligée. Si on craint de se sentir écrasée par une veste lourde et imposante, on la porte simplement par-dessus une robe simple et légère, comme une petite robe noire en soie.  

Le chandail à capuche

Crédits: Source: Instagram, @danie.sierra

Un classique dans le dictionnaire de la mode street, le hoodie est l’une des pièces les plus faciles à agencer, et il y a de fortes chances que vous en possédiez déjà un. Comme le hoodie peut parfois être synonyme de non-effort stylistique, on doit redoubler de créativité pour lui donner une allure plus recherchée. Pour se faire, on le choisit dans une grandeur plus large que notre taille régulière et on l’agence avec une pièce plus habillée, comme un trench-coat d’où on laissera sortir la capuche.

Les biker shorts

Crédits: Source: Instagram, @kyliejenner

Ils ne sont peut-être qu’apparus sur notre radar mode cet été, mais la popularité de ces shorts hyper extensibles ne risque pas de s’essouffler de sitôt. Bien qu’on ne puisse pas les exhiber pendant l’hiver, gardez-les en tête pour le printemps prochain. Elles ont été stylées de mille et une manières: en version chic avec un veston et des talons, et en version sport avec un simple chandail et une paire de basket tendance. L’an prochain, à vous de les interpréter à votre manière!

Le bomber jacket

Crédits: Source: Instagram, @kingdes

Une silhouette ballon et une allure gonflée. Qui aurait pu croire qu’un tel manteau puisse être si flatteur? Il y a été vu partout il y a quelques saisons, et s’il est vrai qu’il n’est pas forcément le manteau de l’année, les fidèles adeptes du streetwear n’ont, eux, jamais cessé de le porter fièrement. Parce que son allure est ultra décontractée, on le porte avec un jean confortable et un chandail sans prétention, en mode weekend.

Le pantalon style cargo

Crédits: Source: Instagram, @danie.sierra

Autrefois réservées à l’usage militaire et aux tâches manuelles, le pantalon cargo est en voie de connaître son heure de gloire. Avec sa silhouette bouffante et ses nombreuses poches, il dépasse le niveau de désinvolture des jeans – c’est peu dire. On ne les porte donc ni à l’église, ni à un rendez-vous d’investisseur: on le garde pour les occasions hyper décontractées, et si on veut ajouter un peu de douceur à l’ensemble, on l’agence avec un chandail de couleur claire et des bijoux délicats.

Les bas exposés

Crédits: Source: Instagram, @idakknud

Tout ce qui monte redescend – il en va de même pour les tendances. Tout ce qui fut interdit est désormais célébré: la preuve étant les bas blancs. Alors que nous faisons jadis tout ce qui était en notre pouvoir pour les cacher, les voici plus apparents que jamais. Afin de bien s’immerger dans l’esthétique street, on choisira des bas à motifs ou à logos et on s’assure que nos pantalons tombe au-dessus du mollet, pour donner à nos bas un peu de visibilité.

Le t-shirt extra large

Crédits: Source: Instagram, @danie.sierra

Par extra large, on veut dire que le format du chandail peut se confondre avec une robe. Eh oui, le t-shirt (ou le chandail à manches longues) est une pièce centrale de l’esthétique urbaine. C’est l’une des pièces qui s’est propagée le plus rapidement dans la mode masculine, grâce entre autres à Kanye West. Le look ultra large n’est pas prêt de nous quitter, alors on peut se lancer sans problème dans l’acquisition d’un t-shirt ample et vintage. Suffit simplement d’assumer sa nonchalance et de l’accessoiriser avec des colliers délicats et des boucles d’oreilles. Pour celles qui sont prêtes à l’adopter en mode robe, on porte simplement une paire de bikers shorts en dessous, avec une paire de baskets ou de bottillons, selon notre humeur.

Les joggings

Crédits: Source: Instagram, @danie.sierra

Difficile de dire non aux pantalons les plus confortables qui soient. Les pantalons molletonnés ont toujours été omniprésents – du moins dans notre chambre à coucher, et il fut jadis mal perçu de s’aventurer hors de chez soi dans une paire de jogging mous. Depuis quelques années le style s’est toutefois modernisé, avec des silhouettes plus flatteuses, au point d’être porté avec des talons hauts et des blazers. C’est donc dire à quel point ce pantalon à fait du chemin. Pour celles qui aiment relever des défis, on peut le porter en total look en s’assurant d’avoir une mise en beauté impeccable, histoire de ne pas avoir l’air de sortir du lit.

Porter des marques des années '90

Crédits: Source: Instagram, @milocuki

Qui se rappelle de l’époque ou les logos dominaient notre garde-robe? Il fut effectivement un temps où rien n’était plus tendance que d’arborer fièrement un chandail molletonné FUBU, un t-shirt Ecko ou des sneakers Karl Kani…Des marques pionnières qui dans les années ’90 brandissaient fièrement leur appartenance à la scène hip-hop. Des associations iconiques sont nées entre le mode de la musique et de la mode, alors que Tupac endossait Karl Kani et P.Diddy se lançait dans le vêtement masculin. Ces marques n’ont peut-être pas passé le test du temps, mais d’autres compagnies – comme Champion et FILA ont par contre connu une renaissance dans les dernières années, devenant au passage les porte-étendard de l’esthétique désinvolte des années ’90. Vous gagnerez des points bonis (ou du street cred) si vous retrouvez une pièce vintage. Pour actualiser un chandail à logo des années ’90, on l’agence avec une pièce plus mature comme un trench-coat et un jean bien ajusté.

Les camisoles ajustées

Crédits: Source: Instagram, @vbiancav

Malgré l’attrait indéniable des vêtements amples, force est d’admettre que les camisoles ajustées ont ce petit je ne sais quoi de séducteur. Ce type de haut s’agence avec tout: une veste en jean, en cuir, un veston habillé, un cardigan…les possibilités sont presque infinies. Puisque le style demeure simple, voire minimaliste, on n’hésite pas à l’accessoiriser comme bon nous semble pour élever l’ensemble. 

Le bucket hat

Crédits: Source: Instagram, @idabroen

En toute transparence, c’est probablement la tendance la plus difficile à digérer. C’est possiblement le chapeau le plus évocateur de l’adolescence, et son utilisation donne le ton à toute la tenue. Tant mieux à celles qui l’assument, parce qu’il est plutôt difficile de prendre cet accessoire et de l’intégrer dans une esthétique autre que celle du streetwear. Le seul recours que l’on a est de l’assumer dans son intégralité, et de porter une tenue street de la tête aux pieds.

Le t-shirt de foot

Crédits: Source: Instagram, @milocuki

On doit l’admettre, porter le t-shirt d’une équipe de sport sans connaissance de cause équivaut à porter le t-shirt d’un groupe que l’on ne connaît pas. Ce n’est pas authentique: les vêtements véhiculent des symboles et nous rattachent à certaines identités, et que vaut l’expression de soi si elle est dénuée d’authenticité? Ceci dit, il n’est pas requis d’avoir un doctorat en études sportives (si un tel diplôme existe), mais la moindre des choses est de connaître l’équipe que l’on supporte. La tendance des t-shirts de foot dépasse la saison de la FIFA, et pour les fans de soccer, on peut agencer ce haut avec un jean bien ajusté et quelques bijoux délicats.

Hey there!

Forgot password?

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

Processing files…