Ton Petit Look

10 conseils pour bien prendre soin des plantes intérieures

Par amayor - February 22, 2021
Crédits: Prudence Earl/Unsplash

Vous rêvez d’avoir une vraie jungle chez vous, mais vous n’avez pas le pouce vert? Vos plantes meurent systématiquement et vous ne savez pas pourquoi? Cet article est pour vous!

Lorsque j’ai commencé à avoir des plantes, j’en ai tué plusieurs avant de comprendre quoi faire. C’est normal! Avec l’expérience, on finit par développer nos trucs, mais voici déjà dix conseils de base pour bien prendre soin de nos plantes d’intérieur.

Se renseigner

Crédits: Corinne Kutz/Unsplash

Une des premières choses à faire, c’est de vous renseigner sur les besoins précis de votre plante. Chaque plante possède sa propre liste de soins spécifiques (eau, ensoleillement, terreau) et les connaître vous permettra de bien vous occuper de chaque spécimen.

Ne pas arroser à outrance

Crédits: Kaufmann Mercantile/Unsplash

Pour plusieurs jardiniers.ères apprenti.e.s, l’arrosage peut poser problème. Quand arroser? Faut-il vaporiser la plante? Le meilleur point de départ, c’est de vous renseigner sur les besoins en arrosage de votre plante. Ensuite, de manière générale, les plantes préfèrent être moins arrosées que trop. Certains signes peuvent indiquer que votre plante manque d’eau, comme des feuilles et des tiges plus molles. Généralement, des feuilles jaunes indiquent que votre plante est trop arrosée. Autre point à noter : d’octobre à avril, les besoins en arrosage sont encore plus faibles qu’à la normale. En connaissant les particularités de votre plante, vous serez plus à l’aise de déterminer ses besoins en eau.

Avoir les bons pots

Crédits: Annie Spratt/Unsplash

Vous avez vu LE plus beau pot décoratif de tout l’univers en magasin et vous voulez l’acheter? Ok, pas de problème… mais S’IL VOUS PLAÎT, mettez un cache-pot avec des trous dans votre pot décoratif. Si votre plante se trouve dans un pot qui n’a pas de drainage (donc sans trous sous le pot), il y a plus de risques qu’elle meure, car l’eau ne peut pas bien s’écouler.

Choisir des plantes pour débutants

Crédits: Kelsey Brown/Unsplash

Si vous n’avez pas le pouce vert, il serait pertinent de vous tenir loin de certaines plantes plus difficiles, comme les calathéas ou les peperomias. Ces dernières demandent des soins plus poussés, comme un niveau d’humidité constant et une luminosité très précise. Je vous conseille plutôt d’opter pour un pothos (il existe plusieurs types de pothos, mais le plus fréquent est le golden pothos), une sansevière, une plante-araignée ou une plante ZZ. Il est quasi impossible de les tuer!

Connaître les bienfaits de l’engrais

Crédits: Hanbo Wang/Pexels

Lors de la période de croissance des plantes (d’avril à septembre), il est important de donner de leur donner des nutriments qu’on retrouve notamment dans les engrais. Les jardiniers.ères débutant.e.s ont tendance à oublier cette étape qui est pourtant cruciale pour le bon développement des plantes. Il existe toute sorte de formules d’engrais déjà préparées dans les magasins à grande surface et elles sont, pour la plupart, adéquates pour nos plantes d’intérieur. Petit truc : privilégiez les engrais liquides ou en poudre plutôt que les bâtonnets. Ces derniers n’assurent pas une bonne distribution du produit dans le terreau.

Isoler une nouvelle plante

Crédits: Galina/Unsplash

Tous les jardiniers.ères apprenti.e.s se sont fait avoir au moins une fois. Vous tombez sur une magnifique plante dans un Réno Dépôt et vous décidez de l’acheter. Vous la ramenez chez vous, vous lui trouvez la place parfaite avec vos autres plantes et quelques jours plus tard, tous vos bébés à feuilles sont infestés de petites mouches ou autres parasites du genre? Oups… Cette situation peut être évitée en isolant la nouvelle plante de vos autres plantes. Comme ça, si elle a un quelconque parasite dans sa terre ou sur ses feuilles, il y a aura moins de chances que vos autres plantes en santé soient contaminées à leur tour. Et lorsque vous avez un cas de parasite, croyez-moi, vous voulez que les dommages soient le plus restreints possible.

Bouturer et tailler les plantes

Crédits: Jon Li/Pexels

Une petite taille une fois de temps en temps ne fait pas de tort aux plantes! On peut systématiquement couper les feuilles jaunes ou abîmées, car celles-ci prendront de l’énergie à la plante pour rien. Lorsque la plante devient grosse, on peut penser à la bouturer pour créer de nouvelles plantes pour soi ou pour les autres. Sur YouTube, des vidéos sont disponibles pour nous apprendre comment bouturer les différentes plantes.

Rempoter la plante

Crédits: Milada Vigerova/Unsplash

Si vous avez votre plante depuis quelque temps, il est possible qu’elle soit prête pour un rempotage! En rempotant vos plantes, veuillez vous assurer que le nouveau pot ne soit pas plus de 2 pouces supérieurs à l’ancien pot afin que la plante s’acclimate plus facilement à son nouvel environnement. Le rempotage est utile afin de favoriser la croissance de vos plantes. Lorsqu’une plante possède un système racinaire trop développé pour le pot dans lequel elle se trouve, elle risque de perdre de l’énergie et de se détériorer. Attention toutefois, la plupart des plantes ne nécessitent pas de fréquents rempotages, tout au plus un aux deux-trois ans. Il est aussi judicieux de rempoter la plante au début de sa période de croissance, soit autour d’avril-mai. Je vous invite à vous renseigner sur les besoins de votre plante afin de connaître sa fréquence moyenne de rempotage.

Avoir le bon terreau

Crédits: Buenosia Carol/Pexels

Avant de m’y connaître plus en plantes, j’étais convaincue que la terre de style « Miracle-Gro » était suffisante pour toutes les sortes de végétaux… Et je me trompais sur toute la ligne! Si ce type de terreau tout usage peut convenir à certaines plantes plus résistantes, comme les pothos, je vous garantis que la plupart de vos bébés à feuilles ne seront pas contents sur le long terme d’habiter dans cette sorte de terre bon marché. Par exemple, si vous adoptez des cactus ou des succulentes, il est préférable de les mettre dans un terreau pour cactus qui est plus aéré et drainant qu’un autre type de terreau. En vous renseignant sur les besoins de votre plante, vous trouverez facilement de l’information sur le type de terreau qui lui convient.

Offrir la bonne luminosité

Crédits: Prudence Earl/Unsplash

Ce point est plus difficile à maîtriser selon les plantes que vous adoptez. C’est pourquoi il est important de se renseigner sur les besoins des plantes, idéalement avant de les rentrer chez vous. Par expérience, je peux vous dire qu’il y a peu de plantes qui aiment la lumière directe pendant plusieurs heures. La plupart des plantes vont préférer une bonne luminosité, mais indirecte ou une luminosité directe durant quelques heures tout au plus (comme les cactus et les succulentes). Certaines plantes préfèrent même se trouver en mi-ombre! Donc, avant d’acheter une plante, apprenez-en plus sur ses besoins en luminosité afin d’évaluer si elle sera heureuse chez vous ou non.

Hey there!

Forgot password?

Forgot your password?

Enter your account data and we will send you a link to reset your password.

Your password reset link appears to be invalid or expired.

Close
of

Processing files…